Partager :

« Le commerce entre les Émirats arabes unis et Israël a atteint 2,5 milliards de dollars en moins de deux ans de relations officielles », a déclaré vendredi le ministre du Commerce extérieur des Émirats arabes unis, Thani bin Ahmed al-Zeyoudi, au Forum économique mondial de Davos.

« Pour l’essentiel, les liens économiques et la croissance sont liés à la paix et à la stabilité. En effet, si nous regardons ce qui s’est passé au cours des deux dernières années depuis la signature des accords d’Abraham, nous semblons aller dans la bonne direction. Le commerce bilatéral entre les pays a augmenté de plus de 2,5 milliards de dollars au cours des deux dernières années et de plus d’un milliard de dollars au premier trimestre 2022 », a-t-il affirmé.

Le ministre des Émirats arabes unis a ajouté que 65 accords et protocoles d’accord ont été signés par les Émirats et Israël à ce jour, ajoutant que « plus de 1 000 entreprises israéliennes sont sur le point d’établir une présence commerciale dans notre pays cette année ».

Evoquant les efforts futurs, al-Zeyoudi a noté que les Émirats arabes unis et Israël progressaient vers la signature d’un accord de libre-échange, « après moins de quatre mois de négociations. Les liens entre nos pays n’existent que depuis 18 mois et cela souligne le fait qu’un des principaux objectifs des Accords d’Abraham est économique. »

Il a par ailleurs expliqué qu’un accord de libre-échange pourrait faire passer le commerce bilatéral à 5 ​​milliards de dollars par an. « Nous doublerons ces chiffres encore et encore », a-t-il prédit. Selon le ministre émirati, l’État hébreu et le royaume du Golfe envisagent également de poursuivre des collaborations dans les domaines de l’eau, de l’énergie, de la santé et des énergies vertes.

Gabriel Attal.

https://www.radioj.fr

Partager :