Partager :

Les chauffeurs de bus en grève en Israël pour réclamer des augmentations de salaires.

Des milliers de chauffeurs israéliens ont été en grève ce vendredi matin entre 10h et 12h heure israélienne. Ces grévistes  manifestaient pour leurs salaires, leurs sécurités et contre la ministre des Transports, Merav Michaeli, qui aurait refusé de rencontrer leurs représentants. Pour obtenir un salaire décent les chauffeurs de bus sont obligés de travailler deux fois plus.

D’après l’Organisation des chauffeurs de bus israéliens, ce sont plus de 12 000 chauffeurs en arrêt. Elle a également ajouté que de nombreux conducteurs subissent des attaques et des abus de la part des passagers, un problème qui n’est pas abordé par le  ministre des Transports.

Cette grève pourrait potentiellement continuer de s’étendre jusqu’à ce que Merav Michaeli « se réveille » et réponde à leurs revendications.

Le mouvement causera d’importantes perturbations de la circulation. La grève arrêtera toutes les lignes de bus intra-urbaines à Netanya, Ashdod, Petah Tikva, Rosh Ha’ayin, Yavne, Gan Yavne, Beersheba, Ariel et le Conseil régional de  Samarie. Une seconde session de grève est prévue lundi midi.

Annelle Bourlier

Partager :