Partager :

En raison d’une grève des enseignants dimanche, environ 2 millions d’élèves en Israël débuteront les cours à 10h.

La grève partielle concerne toutes les écoles maternelles et primaires ainsi que les collèges, mais n’inclut pas les établissements d’enseignement spécialisé.

Les enseignants ont mené une série de manifestations dans différentes régions du pays la semaine dernière pour protester contre leurs salaires.

En annonçant la grève vendredi, le chef du syndicat des enseignants israéliens, Yaffa Ben-David, a déclaré : « Si [le Premier ministre alternatif Yair] Lapid, [le Premier ministre Naftali] Bennett et Lieberman ne se réveillent pas rapidement, ils se retrouveront sans système éducatif et face à une armée de parents furieux et frustrés par leur manque de respect et leur incapacité à gérer une simple crise. »

Le syndicat a affirmé dans un communiqué que la grève de dimanche était le résultat « du manque de respect et du mépris » du « système [d’éducation] d’Israël qui nécessite une bouée de sauvetage immédiatement. »

Le syndicat des enseignants d’Israël tente de faire avancer sa lutte pour l’obtention de meilleurs salaires alors que l’année scolaire touche à sa fin ce mois-ci.

Les cours de certaines classes se terminent lundi, tandis que d’autres prendront fin plus tard en juin. Pour tirer le meilleur parti du temps restant, les enseignants pourraient faire grève pendant une journée entière la semaine prochaine.

i24News
Partager :