Partager :

L’une des plus grandes banques d’Israël, Leumi, vient d’annoncer le lancement d’un service de trading de cryptomonnaies. « Le service permettra aux clients de Pepper Invest d’acheter, de détenir et de vendre des cryptomonnaies. »

Service de trading crypto pour les clients de Leumi.

Selon un rapport publié jeudi  par Reuters, Pepper Invest, la plateforme d’investissement numérique de Leumi, s’est associée au fournisseur d’infrastructure blockchain Paxos. Le but ? Lancer un service de trading de cryptomonnaies. Les clients de Pepper Invest pourront ainsi acheter, vendre et détenir des cryptomonnaies en utilisant ce nouveau service.

« Nous sommes fiers d’être les premiers du système bancaire israélien et l’un des rares au monde à proposer à nos clients d’échanger des cryptomonnaies simplement, en toute sécurité et de manière fiable, sans avoir besoin de télécharger un portefeuille crypto et avec toutes les complexités fiscales résolues par la banque. »

Uri Nathan, PDG de Pepper Invest

 

Ce service ne prendra en charge que BTC et ETH dans un premier temps. La prise en charge d’autres crypto-actifs devrait arriver un peu plus tard. De plus, la valeur de transaction minimale pour les cryptomonnaies a été fixée à environ 15,50 $ (50 shekels), selon le rapport. Toutefois, nous ne connaissons pas encore la date de lancement car la plateforme est encore en attente d’approbation réglementaire.

« Pepper percevra les taxes, conformément aux directives de l’administration fiscale israélienne, afin que les clients n’aient pas à gérer les complexités fiscales. »

Rapport de Reuters

Une première pour la banque israélienne.

« Pepper sera la première plateforme bancaire en Israël… à permettre à ses clients d’échanger des crypto-monnaies, dans un modèle de tarification attractif », détaille l’annonce de Reuters. Selon eux, le service deviendra également accessible aux autres clients de Bank Leumi dans un avenir proche.

Le nouveau service est une collaboration entre Leumi Group et Paxos, une plateforme d’infrastructure de blockchain américaine réglementée. Fondée en 2012, Paxos détient des licences réglementaires aux États-Unis. Elle gère plus de 20 milliards de dollars d’actifs et concerne plus de 400 millions de clients dans le monde.

Par le passé, Leumi Bank avait fermé le compte de l’exchange Bits Of Gold, invoquant des préoccupations réglementaires. Cependant, une décision de la Cour suprême de l’époque, avait déclaré que Leumi Bank ne pouvait pas bloquer le compte de l’exchange crypto.

Malgré la décision de la Cour suprême contre Leumi, la banque aurait maintenu sa position contre l’exchange. Cependant, cette décision de l’organe judiciaire avait créé un précédent pour les entreprises israéliennes de cryptomonnaie. Ainsi, ils pouvaient utiliser légalement les services bancaires traditionnels dans la région.

Les banques de nombreux pays hésitaient auparavant à accepter Bitcoin (BTC) et les cryptomonnaies. Cette situation change à mesure que la demande des entreprises et des particuliers augmente. La plupart des régulateurs ont également changé de point de vue. Leurs interdictions pures et simples se transforment peu à peu en élaboration de cadres réglementaires. Cette évolution est significative, car elle représente un changement de paradigme dans l’attitude du secteur financier traditionnel à l’égard des crypto-actifs. C’est le cas par exemple en Colombie.

 

Lipucciu

//journalducoin.com

Partager :