Partager :

Des données chiffrées sur les pensions que touchent les retraités en Israël ont été présentées devant la commission travail et affaires sociales de la Knesset. Il apparait que 58% des retraités, soit 481000 personnes, ne touchent pas de pensions de retraite. La plupart d’entre eux sont des olim qui n’ont pas accumulé suffisamment de points et d’ancienneté dans leur travail.

Il convient de rappeler que les prélèvements obligatoires pour la retraite n’existent que depuis 2017 en Israël, ce qui explique aussi pourquoi tant d’olim, y compris ceux arrivés avant l’âge de 50 ans, sont confrontés aujourd’hui à une absence de pension.

Le ministre des Finances, Avigdor Liberman a précisé devant la commission qu’un milliard et demi de shekels avaient été octroyés dans le nouveau budget de l’Etat pour l’amélioration de la situation des retraités sans pension.  »En tout, ce sont 17 milliards qui ont été budgétés pour le troisième âge. Nous n’avons pas de solution directe et immédiate pour les personnes qui se retrouvent sans pension de retraite suffisante. C’est un défi que nous devons relever ».

Nathan Sheva, économiste à la Knesset, a tenu à rappeler que certaines personnes ont placé de l’argent de côté à l’époque où les prélèvements pour la retraite n’étaient pas obligatoires, soit sur un compte d’épargne, soit dans l’immobilier. Ces retraités vivent donc aujourd’hui sur ces revenus, qui n’apparaissent pas dans les statistiques comme des pensions de retraite.

Il n’est tout de même pas rare de voir en Israël des personnes retraitées prendre encore un travail. La loi leur permet de toucher jusqu’à une certaine somme tout en ayant toujours le droit de percevoir leur pension.

En moyenne, un retraité israélien touche une pension de 6451 shekels par mois. La moyenne mensuelle chez les hommes est de 7761 shekels et chez les femmes, elle s’élève à 5040 shekels.

lphinfo.com

Partager :