Partager :

IsraelValley a suivi en direct sur internet la prestation du PM israélien. Il faut le reconnaître le PM n’a pas eu le même charisme de Bibi Netanyahou pour parler du hightech d’Israël lors du Forum (virtuel) de Davos. Ce thème était (presque) absent de sa prestation (DR)

Lors d’un Forum à Davos, Bibi Netanyahou (alors PM) s’était livré à une «vente» argumentée d’«Israël Inc.», un pays qui, a-t-il dit, traverse une «véritable révolution» économique due à son entrée de plein pied dans le monde des technologies de l’information. Israël, a-t-il affirmé, a plus de savants par habitant que n’importe quel autre pays au monde, grâce, notamment, à l’afflux de «cerveaux» d’ex-URSS.

Et d’affirmer que les investisseurs se précipitent dans son pays, telle cette entreprise japonaise qui, a-t-il affirmé, entend investir quatre milliards de dollars en deux ans en Israël, en rachetant «tout ce qui est à prendre».

Au point, avait-t-il ironisé, que des juifs français ou anglais émigrent désormais en Israël pour améliorer leur niveau de vie…

Bibi Netanyahou :  » Israël est une exception sur la scène économique occidentale. Nous avons réussi à éviter la crise économique mondiale mieux que la majorité des pays occidentaux ».

« Mais nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers. Nous devons développer de nouveaux marchés et mettre en place de nouveaux partenariats.

Ceci est la raison de ma visite à Davos. Mon but est de parler avec de grandes entreprises du secteur high-tech, et de les inciter à venir en Israël, à y investir et à créer des emplois. Cela sera bénéfique autant pour eux que pour nous. »

Partager :