Partager :

La place Atarim a été construite dans un style brutaliste. Cette place a été conçue par l’architecte Yaakov Rechter. Si vous avez besoin de déprimer sous le soleil de Tel-Aviv, c’est l’endroit idéal. Difficile de croire que cette place existe encore. Sa laideur est bien réelle. Tous les projets de rénovations proposés par la Mairie de Tel-Aviv se heurtent à des désaccords des habitants de la place.

Dans les années 1990, la place abritait ce qui était alors la plus grande boîte de nuit d’Israël, le Colosseum, installé dans la rotonde. Mais le quartier a connu un déclin constant, imputé à l’infiltration d’organisations criminelles gérant des rackets de protection et autres réseaux criminels.

Dans les années 2010, la rotonde a abrité le Pussycat club, un club de strip-tease miteux qui, selon la police, aurait également servi de maison close et de centre de trafic d’êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle. Lorsque celui-ci a fermé en 2018, une initiative de formation et d’activisme juive s’y est installée.

(1) Le brutalisme est un style architectural issu du mouvement moderne, qui connaît une grande popularité des années 1950 aux années 1970 avant de décliner peu à peu, bien que divers architectes s’inspirent encore des principes de ce courant.

Photo mons.wikimedia.org/w/index.php?curid=43822156

Partager :