Partager :

Le commerce bilatéral entre Israël et la Turquie s’est élevé à 7,7 milliards de dollars en 2021.

La ministre de l’Économie et de l’Industrie Orna Barbivai a décidé de renommer un attaché économique israélien en Turquie, et a choisi lundi Matan Safran pour assurer cette fonction.

Plus récemment, M. Safran a été conseiller du directeur général du ministère de l’Économie et de l’Industrie, le Dr Ron Malka. De 2014 à 2018, il a été l’attaché économique principal d’Israël en Roumanie.

La Turquie est le quatrième partenaire économique le plus important d’Israël et, en 2021, elle était la cinquième destination d’exportation d’Israël. Depuis le 1er mai 1997, Israël et la Turquie bénéficient d’un accord de libre-échange et ont tenu quatre sommets économiques conjoints. Le dernier sommet a eu lieu à Jérusalem au cours de l’été 2009, et le cinquième devrait se tenir à l’automne prochain.

Selon l’administration du commerce extérieur du ministère de l’économie et de l’industrie, le commerce bilatéral de biens et de services entre Israël et la Turquie s’est élevé à 7,7 milliards de dollars (7.5 milliards d’euros) en 2021. Au cours de cette année, Israël a exporté pour 1,9 milliard de dollars (1.8 milliard d’euros) de marchandises vers la Turquie, principalement des produits chimiques, des métaux de base, du caoutchouc et du plastique. Les principales importations israéliennes en provenance de la Turquie sont les métaux de base, les pièces électroniques et mécaniques, les composants de transport et les produits agricoles frais.

« La Turquie est un pays important pour Israël, tant sur le plan politique qu’économique », a déclaré M. Barbivai lundi.

« Le renouvellement de l’activité de l’attaché économique a le potentiel d’apporter une contribution majeure à la croissance des économies des deux pays. Je me félicite de cette nomination et souhaite à Matan de réussir », a affirmé M. Barbivai.

« Cette nomination fait partie d’une série d’outils que l’administration du commerce extérieur promeut pour améliorer l’activité économique entre Israël et la Turquie. Remettre sur les rails l’activité bilatérale entre les gouvernements dans le domaine du commerce et de l’économie a un énorme potentiel pour accroître la coopération commerciale, et je suis sûr que la nomination de Matan favorisera cela dans les années à venir. » a réagi le directeur de l’administration du commerce extérieur, Ohad Cohen.

Partager :