Commerce bilatéral. L’axe Rabat-Tel-Aviv, des chiffres records.

Par |2022-08-04T15:29:03+02:00août 4th, 2022|Catégories : ISRAËL MAROC Chambre de Commerce|
Partager :

L’axe Rabat – Tel-Aviv s’est considérablement renforcé au point de pousser les échanges commerciaux à atteindre des chiffres records.

Le renforcement des relations diplomatiques Rabat Tel-Aviv a connu des grandes avancées depuis la visite du Premier ministre israélien, Yair Lapid à Rabat à la suite des accords d’Abraham signés sous les auspices des Etats-Unis sous l’ère de l’ancien président américain Donald Trump.

Le commerce entre Israël et le Maroc a atteint 1,2 milliard de dirhams en juin 2022, contre 293 millions de dirhams en juin 2021. Pour le premier semestre de 2022, le commerce bilatéral a augmenté pour atteindre 639 millions de dirhams.

Le 21 février 2022, le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour et la ministre israélienne de l’Économie et de l’Industrie, Orna Barbivai ont signé lundi un nouvel accord bilatéral visant à approfondir les liens économiques, à développer le commerce et à développer des comités d’affaires conjoints pour faire avancer l’accord.

L’accord a été signé en marge de la visite de la ministre israélienne, Orna Barbivai, qui a déclaré que l’accord « est destiné à apporter la croissance économique et la prospérité pour Israël et le Maroc », alors qu’Israël espère « augmenter le commerce bilatéral entre les deux pays de 131 millions de dollars [l’année dernière] à 500 millions de dollars au cours des cinq prochaines années ».

L’accord commercial était le dernier signe d’élargissement de la coopération après que les pays ont normalisé leurs relations en 2020. Elle intervient trois mois après qu’Israël et le Maroc ont signé un accord de défense visant à approfondir les liens en matière de sécurité, à partager plus librement les renseignements et à organiser des exercices conjoints.

Le Maroc était l’un des quatre pays arabes – avec les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Soudan – à s’orienter vers la normalisation des liens avec Israël l’année dernière dans le cadre des accords Abraham négociés par les États-Unis.

Lors d’un point de presse conjoint lundi, le ministre marocain de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a déclaré que la « réunion révolutionnaire » avec la délégation israélienne dirigée par Barbivai « a créé l’occasion pour nous d’identifier les régions et les canaux de coopération et de partenariat industriels et commerciaux bilatéraux », selon un communiqué du ministère.

Barbivai affirme que l’objectif pour le volume des échanges commerciaux avec le Maroc est d’un demi-milliard de dollars dans cinq ans.

Depuis 2020, on note une augmentation du volume des importations marocaines en provenance d’Israël par rapport à une diminution des exportations marocaines vers Israël.

//maroc-diplomatique.net
Partager :

Partager cet article, Choisissez votre plateforme !

Aller en haut