Partager :

La société israélienne Watergen, spécialisée dans les technologies de production d’eau à partir de l’air, était très visible hier soir dans les jardins de la Résidence de France pour la fête du 14 Juillet (600 personnes).

Pas une bouteille plastique n’a été utilisée lors de la soirée exceptionnelle qui a eu lieu dans les jardins de la Résidence.

L’entreprise Israélienne Watergen a mis au point une nouvelle technologie qui consiste à aspirer l’humidité contenue dans l’air pour fabriquer de l’eau potable, fraîche et enrichie en minéraux.

Les générateurs de Watergen peuvent fonctionner soit avec de l’électricité provenant des réseaux locaux, soit avec de l’énergie solaire. Les appareils de haute technologie aspirent l’air et le purifient avant de l’envoyer dans une chambre de condensation où la vapeur est transformée en eau potable. L’eau est distribuée par la machine via un robinet, avec la possibilité de la rendre froide ou chaude.

LE PLUS. La mini usine fonctionne grâce à l’énergie solaire et est transportable, elle peut donc être installée partout même dans les zones de conflit où les réseaux électriques ont souvent été détruits. Chaque unité peut produire jusqu’à 6000 litres d’eau par jour en puisant uniquement dans l’humidité de l’air ambiant.

Lors d’une présentation de la technologie Watergen, c’est devant le Prince Charles d’Angleterre et le secrétaire d’État américain John Kerry que Michael Rutman, DG de Watergen a pu démontrer l’efficacité de sa mini usine de transformation de l’humidité en eau potable.

 

Partager :