Partager :

Le Cambodge a demandé à l’organisme israélien Agrostudies d’augmenter son nombre d’étudiants pour ses cours d’agriculture de 11 mois en Israël.

Depuis 2008, 1 469 étudiants cambodgiens ont été envoyés en Israël grâce au partenariat avec le centre de formation international Agrostudies.

Cette année, 100 étudiants de l’Institut national d’agriculture de Kampong Cham, de l’Université de Svay Rieng, de l’Université de Heng Samrin Tboung Khmum et de l’Université royale d’agriculture ont été sélectionnés et partiront pour Israël en septembre.

Ngo Bunthan, recteur de l’Université royale d’agriculture, a déclaré que 316 étudiants ont postulé pour le cours d’agriculture en Israël cette année.

« En Israël, ils étudient la protection des cultures et apprennent des techniques de conservation des terres, d’irrigation, de compétences post-récolte, de production de fruits et de durabilité agricole », a déclaré Bunthan après une récente réunion avec le PDG d’Agrostudies, Yaron Tamir, à laquelle assistait également le ministre de l’Agriculture, Veng Sakhon.

« Ils acquièrent également des compétences, entre autres, en matière d’aviculture, d’horticulture, de récolte et d’emballage de fleurs, de culture de champignons et de semences », a ajouté M. Bunthan.

Il a déclaré que les étudiants qui s’étaient rendus en Israël dans le cadre du programme avaient amélioré leurs connaissances et leurs techniques agricoles grâce à la formation théorique et sur place du cours.

Il a déclaré que les étudiants ont amélioré leurs connaissances et leurs techniques agricoles grâce à la formation théorique et sur place.

Sakhon a exhorté Agrostudies à permettre à davantage d’étudiants de suivre le cours d’agriculture en Israël afin d’améliorer les ressources humaines au Cambodge.

Tamir a déclaré que cette demande serait soulevée lors de la visite au Cambodge, le mois prochain, de l’ambassadrice d’Israël en Thaïlande et au Cambodge, Orna Sagiv, basée à Bangkok.

Tamir a exprimé l’espoir que les étudiants qui reviendront au pays seront amenés à partager ce qu’ils ont appris grâce à la création d’un centre de formation technique agricole cambodgien.

Source : Khmertimes & Israël Valley

 

Partager :