Partager :

L’Université Bar-Ilan en Israël a inauguré un Centre pour l’énergie et la durabilité, en présence de la ministre de l’Énergie Karine Elharrar, et a ouvert une école multidisciplinaire pour la durabilité environnementale.

Au cours de la prochaine décennie, l’Université Bar-Ilan investira des centaines de millions de shekels dans des projets de recherche liés à l’environnement en Israël et dans le monde.

« Comme l’a dit David Ben Gourion, la sécurité, c’est l’énergie. Nous avons besoin d’une combinaison de différents types d’énergie et la crise en Europe montre que nous ne pouvons pas faire l’impasse sur l’un d’eux en ce moment. Je salue la coopération avec le ministère de l’Énergie, car le la connexion entre les régulateurs, le milieu universitaire et ceux qui sont sur le terrain permettra de faire avancer l’État d’Israël, » a déclaré Mme Karine Elharrar.

Le Centre pour l’énergie et la durabilité comprend 55 groupes de recherche et se concentrera sur la recherche et le développement des énergies renouvelables depuis les premières étapes jusqu’aux technologies avancées. En outre, il s’efforcera de former des entrepreneurs et des chercheurs qui seront les leaders potentiels de l’industrie de l’énergie en Israël.

Le Centre emploiera des chercheurs de premier plan, en collaboration avec des ministères et des entreprises industrielles dans les domaines de la science et de la technologie, ainsi que des experts dans les domaines de la réglementation, de l’environnement, du climat et de l’éducation.

Aux côtés du centre de recherche, l’École multidisciplinaire du développement durable et de l’environnement formera la prochaine génération de praticiens dans ces domaines. Au cours des dernières années, il y a eu une augmentation constante du nombre de candidats à des diplômes dans des domaines liés à l’environnement.

i24News.

Partager :