Partager :

EDITORIAL. DR. Le Président israélien Isaac Herzog a lu sans trop de passion et enthousiasme à Davos un discours qui n’a rien à voir avec les discours superbes et inspirants de ses prédécesseurs Shimon Peres et Bibi Netanyahou.

La presse internationale n’a presque pas repris les mots du Président Herzog. Son texte était conformiste et n’a pas du tout fait rêver la salle et les TV du monde entier. Le style « aimons nous les uns les autres » passe assez mal à Davos. Les hommes d’affaires qui assistent à Davos recherchent des idées révolutionnaires et innovantes. E ts surtout des chiffres et faits solides sur le plan économique.

Bibi Netanyahou avait vendu la « StartUp Nation ». Shimon Peres avait valorisé un programme de Paix avce les pays arabes assez extraordinaire et novateur. Dommage… Une occasion manquée. (DR)

LE PLUS. Isaac Herzog a présenté sa vision globale d’un « Moyen-Orient durable », riche de partenariats entre Israël et ses voisins arabes en matière d’énergie et durabilité.

Herzog : « Une incroyable énergie s’est emparée de la région – l’énergie du changement – qui dictera la manière dont la prochaine génération grandira. Ensemble, nous pouvons façonner non seulement un nouveau Moyen-Orient, mais un Moyen-Orient durable : une nouvelle alliance régionale pour un avenir stable et durable », a déclaré le président dans un discours lors d’une réunion de haut niveau.« Un Moyen-Orient prospère, plaque tournante mondiale de solutions durables dans les domaines de l’alimentation, de l’eau et de la santé et source d’énergie, principalement solaire, pour l’Europe, l’Asie et l’Afrique.

Un vent chaud de coopération, dialogue et compréhension souffle dans la région. Que ce soit sur le plan individuel, des ONG, des entreprises, du tourisme, le changement est évident dans pratiquement tous les secteurs et contribue à améliorer l’ensemble de la région. »

LE PLUS. Israeli President Isaac Herzog is calling on other nations to consider a “renewable Middle East” as a resource for sustainable food, water and energy solutions.

At the World Economic Forum meeting in Davos, Herzog appealed Wednesday for a new partnership with nations in Europe, Asia and Africa modeled in part on the economic agreements Israel has struck with four Arab nations.

He says such new links would expand a “zone of understanding, despite wide gaps and conflicting narratives” about a surge in violence between Israel and the Palestinians.

Herzog’s speech comes amid international criticism of Israel’s conduct, including over the recent killing of Al Jazeera journalist Shireen Abu Akleh in Jenin.

A reconstruction by The Associated Press lends support to assertions from Palestinian authorities and her colleagues that the bullet that killed her came from an Israeli gun.

Herzog, asked after his speech about Abu Akleh’s death, called it a “very tragic event” but said “there could be a few scenarios.” That’s an apparent reference to Israel’s insistence that Abu Akhleh could potentially have been killed by a Palestinian bullet.

___

Partager :