Partager :

Le bureau israélien de lutte contre le terrorisme pourrait déconseiller formellement aux Israéliens de se rendre au Qatar pour la Coupe du monde de football en novembre prochain, a rapporté mardi la presse israélienne.

Les autorités israéliennes recommandent déjà d’éviter tout voyage non essentiel au Qatar, un État du Golfe avec lequel Jérusalem n’a pas de relations diplomatiques officielles et où l’Iran continue d’exercer une influence considérable, mais le niveau d’alerte n’a pas encore été relevé de 3 à 4, le niveau le plus élevé.

Selon le journal Israel Hayom, le Conseil national de sécurité doit se réunir la semaine prochaine pour discuter de la question, les responsables étant particulièrement préoccupés par une présence iranienne lors de la Coupe.

Selon le journal Israel Hayom, près de 15 000 Israéliens ont déjà acheté des billets pour la Coupe du monde 2022, prévue en novembre en raison des chaleurs torrides en été au Qatar.

Les agences ont prédit que 25 000 à 30 000 Israéliens pourraient se rendre au Qatar pour le tournoi de football, mais les responsables israéliens craignent qu’ils ne deviennent des cibles faciles pour l’Iran ou ses mandataires.

« Il s’agit d’un problème de sécurité complexe qui nécessite la coopération de toutes les autorités qataries, ce dont nous ne sommes pas certains », a déclaré une source de la sécurité à Israel Hayom.

« Ce n’est qu’après notre réunion que nous comprendrons si et comment nous pouvons relever ce défi. Tellement d’Israéliens ont prévu de s’y rendre – c’est quelque chose qui n’est jamais arrivé dans un État avec lequel nous avons des relations instables, c’est le moins que l’on puisse dire. »

Timesof Israel.

 

Partager :