Partager :

Fin d’une polémique qui a remué les milieux universitaires en Israël. Un tribunal israélien a ordonné au ministre de l’Éducation, Yifat Shasha-Biton, de remettre au professeur Oded Goldreich le prix Israël de mathématiques.

Oded Goldreich avait signé une pétition « réclamant l’exclusion du mouvement BDS de la liste des « anti- sémitique » et arrêt du soutien européen à l’université d’Ariel, située au-delà de la ligne verte ».

LE PLUS. Oded Goldreich, né le à Tel Aviv, est un chercheur en informatique théorique israélien, professeur à l’Institut Weizmann en Israël, spécialisé dans les preuves à divulgation nulle de connaissance.

Oded Goldreich a obtenu son PhD en 1993 au Technion sous la direction de Shimon Even. Il a lui-même encadré le PhD de Boaz Barak.

Outre les preuves à divulgation nulle de connaissance, il s’est intéressé notamment au test de propriété.

Oded Goldreich reçoit le prix Knuth 2017, pour ses avancées en cryptographie, théorie de l’aléa, des preuves interactives, théorie de l’inapproximabilité, en test de propriété et en théorie de la complexité.

Il est pressenti en 2021 pour recevoir le Prix Israël, le plus prestigieux des prix décernés dans le pays, ce qui provoque une controverse. Le ministre de l’Éducation, Yoav Galant, s’oppose à la remise du prix à Oded Goldreich, auquel il reproche d’avoir signé une pétition adressée Parlement allemand pour protester contre la motion désignant le mouvement BDS comme antisémite.

Il est aussi reproché au professeur Goldreich des appels en faveur du boycott de l’Université israélienne d’Ariel, en raison de son implantation géographique. La Cour Suprême israélienne s’est positionnée en faveur du ministre de l’éducation, et lui avait octroyé un délai supplémentaire de vérification et d’enquête.

 

Partager :