Partager :

Le maire de Beer Sheva, Ruvik Danilovich, a pris la parole lors d’une conférence de presse, où il a parlé de la négligence totale de la situation sécuritaire dans le Néguev, de l’inaction de la police et des forces de sécurité, et a également prédit la division d’Israël en deux états et la désobéissance civile dans le sud.

« D’ici 2050, environ 16 millions de citoyens vivront en Israël. 65% d’entre eux vivront à Tel Aviv, Gush Dan et Jérusalem, et seule une petite partie des citoyens vivra dans le Néguev et la Galilée », a déclaré le maire.

« L’État lui-même crée une division entre deux pays – l’un densément peuplé, avec des institutions sociales et une économie fortes, centralisé autour du Gush Dan, et le second est faible, avec des miettes de population au nord et au sud, sans majorité juive », explique t-il.

Il a également déclaré que si une telle connivence de la part des autorités se poursuit, une nouvelle génération d’habitants va bientôt grandir dans le Néguev, qui ne soutiendra pas le gouvernement et commencera à organiser la désobéissance civile.

Danilovich a rappelé à l’auditoire que seul l’héroïsme des civils avait permis d’arrêter l’attaque terroriste de Beer Sheva la semaine dernière, et a appelé à une sérieuse réforme de la police. « Nous devons être honnêtes – la police dans sa forme actuelle est imparfaite et incapable de faire face à l’ampleur de la criminalité et du terrorisme civil », a déclaré le maire, ajoutant qu’une réforme radicale de la police israélienne devrait être menée.

cqvc.online



Partager :