Partager :

Les résultats du sondage, réalisé sur le site du journal Makor Rishon , montrent que 76 % des Israéliens juifs soutiennent l’Ukraine, 10 % soutiennent la Russie, le reste est indécis.

Parmi les Israéliens d’origine arabe, le soutien à l’Ukraine est beaucoup plus faible – 41 % soutiennent l’Ukraine, 35 % soutiennent la Russie.

Le soutien à l’Ukraine est plus faible parmi les Israéliens de droite, à 70%, contre environ 86% parmi le bloc de centre-gauche. Aucune différence significative n’a été constatée entre les Israéliens et les rapatriés de l’ex-URSS : parmi les « arrivés », le soutien à l’Ukraine est de 75 %.

À l’heure actuelle, la nature des demandes d’actions pro-ukrainiennes en Israël a également changé. De plus en plus de voix se font entendre pour qu’Israël fournisse à l’Ukraine des systèmes de défense aérienne afin de protéger les civils ukrainiens des raids aériens.

Le gouvernement de coalition parle très prudemment de la guerre – le mot « Poutine » n’a jamais été entendu. Israël veut conserver la capacité de contrer les forces iraniennes en Syrie, qui est sous contrôle russe. Cependant, les analystes écrivent que la Russie n’est tout simplement pas à la hauteur d’Israël maintenant. Si Moscou s’empare de l’Ukraine, ses ambitions agressives ne seront pas satisfaites.

Israël ne laisse pas non plus entrer tous les réfugiés, ce qui est également critiqué.

Partager :