Partager :

L’autorité de la concurrence s’est opposé au rachat par la compagnie Strauss de la société agricole Wyler, spécialisée dans la production de tofu.

Après analyse de la demande de rachat, l’autorité de la concurrence a constaté que Wyler était le principal producteur de tofu en Israël et que son rachat présente un risque important de nuire à la concurrence, en réduisant le choix offert aux consommateurs. A terme, un tel rachat ferait monter les prix du tofu.

Ce qui est venu encore renforcer l’avis de l’autorité de la concurrence, est le fait que Wyler produit également des boissons végétales, domaine dans lequel Strauss va bientôt entrer et qui est principalement aux mains de Tnouva actuellement. Là aussi, il existe un risque important que la fusion entre les deux sociétés empêche Wyler de produire librement de telles boissons.

Le chiffre des ventes du tofu en Israël s’élèvent à 60 millions de shekels avec une progression de 64% sur l’année 2020. La demande de ce produit ne cesse d’augmenter et l’autorité de la concurrence tient à conserver un niveau de compétition élevé pour contenir l’augmentation des prix.

lphinfo.com

Partager :