Partager :

Alors que le Grand Slam parisien vient à peine de s’achever, le circuit mondial organise sa seconde étape annuelle du 17 au 19 février 2022 en Israël, pour le Grand Slam de Tel Aviv. Plus de 300 athlètes de 34 pays différents sont en compétition – parmi lesquels 166 athlètes masculins et 137 athlètes féminines dont des médaillé(e)s olympiques et des champion(ne)s du monde.

Suite au Paris Grand Slam qui s’est déroulé du 5 au 6 février à l’Accor Arena, c’est au tour de Tel-Aviv d’accueillir cette prestigieuse compétition qui se tiendra au Drive in Arena (Shlomo Group Arena), salle polyvalente accueillant régulièrement des compétitions sportives.

L’équipe de France a terminé le Paris grand Slam avec un bilan particulièrement positif de 11 médailles dont 3 en or, et s’est classée 2e au classement des médailles derrière le Japon. Pour le Tel Aviv Grand Slam, une délégation de dix-neuf judokas représentera la France : onze femmes et huit hommes. Chez les féminines, Amandine Buchard (-52 kg) est la mieux classée de la délégation, tandis que chez les masculin on retrouve Luka Mkheidze (-60 kg) en tête de liste.

L’équipe israélienne sera présente en grand nombre avec un total de 45 athlètes dont 24 masculins et 21 féminines. Les plus hauts classés sont Peter Paltchik (-100 kg) en masculin et Gefen Primo (-52 kg) pour l’équipe féminine.

il.ambafrance.org

SELON EURONEWS.

Le Championnat du monde de judo a fait un retour mémorable à Tel Aviv. C’est dans une arène Shlomo à guichets fermés et remplie d’excitation que le président de la Fédération Internationale de judo Marius Vizer a ouvert la compétition.

En -48 kg, Shirine Boukli a décroché sa deuxième médaille d’or consécutive en Israël. La Française s’est imposée face à l’Italienne Francesca Milani en finale grâce à un Waza-ari venu d’un astucieux Osoto. « Je crois que Tel Aviv m’aime bien ! Et j’aime Tel Aviv ! Et je suis très heureuse de débuter l’année avec cette médaille d’or à Tel Aviv. » Le co-organisateur du Grand Slam de Tel Aviv Sylvan Adams était sur place pour remettre les médailles.

La catégorie des -60 kg a vu l’Ukrainien Artem Lesiuk affronter le Kazakh Bauyrzhan Narbayev. Lesiuk est sorti vainqueur de la confrontation avec un Harai-makikomi et a décroché une première médaille d’or tant attendue en Grand Slam. Le vice-président de la Fédération internationale de judo Sergey Soloveychik lui a remis sa médaille.

Astride Gneto a assuré à la France sa deuxième médaille d’or du jour en battant la Japonaise Takeda Ryoko avec une impressionnante combinaison Ko-uchi O-uchi en -52 kg. Les médailles ont été remises par Yavuz Yükselir, propriétaire du groupe Yükselir.

Notre homme du jour est l’Israélien Baruch Shmailov qui a affronté l’Azéri Yashar Najafov en finale des -66 kg. C’est au golden score que Shmailov a fait lever la foule avec un coup de génie. Devant un public en fusion venu le supporter, Shmailov est devenu le héros local en apportant à Israël sa première médaille d’or. Les médailles ont été distribuées par le ministre de la Culture et des Sports israélien Hili Tropper.

 

Partager :