Partager :

Moment historique dans l’histoire de l’aviation civile israélienne : les compagnies El-Al et Arkia vont probablement fusionner. Le conseil d’administration d’El Al a confirmé à la presse qu’un protocole d’accord non-contraignant a été signé entre les deux compagnies avec le rachat par El Al des toutes les action d’Arkia.

Pour que cette fusion se réalise, il faudra toutefois passer par plusieurs étapes nécessaires : l’assentiment des employés ainsi que l’accord du gouvernement et de l’Office de la concurrence. En ce cas, El Al se « servira » d’Arkia » pour proposer des vols « low coast ». Le protocole prévoit que la compagnie Arkia conservera sa spécificité comme filiale d’El Al et sera gérée de manière autonome.

Pour Gadi Tepper, Pdg d’Arkia, cette fusion en vue avec El Al est « un pas stratégique qui permettra aux deux compagnies de mieux exploiter les ressources respectives sous un même toit, dans le but d’améliorer les offres touristiques ». Il a assuré que les employés de sa compagnie ne seront pas lésés.

De son côté, Amikam Ben Tzvi, président d’El Al a déclaré : « La signature de ce protocole est une étape supplémentaire vers un accord définitif. Il y a encore un long chemin à faire mais cela fait partie d’un plan stratégique d’El Al pour s’agrandir vers des domaines d’activités supplémentaires dans la branche du tourisme ».

//lphinfo.com/

 

Partager :