Partager :

Le prince-héritier des Emirats arabes unis, Mohammed bin Zayed, a profité de la visite historique du président de l’Etat d’Israël Itshak Herzog pour annoncer le dégel de 10 milliards de dollars qui seront versés dans un fonds d’investissements dans des sociétés privées en Israël dans les années à venir.

Cette promesse avait été faite à l’ancien Premier ministre Binyamin Netanyahou après la signature des accords d’Abraham mais les autorités émiraties avaient gelé la mise en oeuvre du programme en raison de la situation politique intérieure en Israël.

Le prince-héritier n’a pas souhaité faire cette annonce lors des visites successives du  Premier ministre Naftali Benett et du ministre des ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid et il a choisi la présence du président de l’Etat Itshak Herzog, qui revêt une fonction non-partisane, pour annoncer ce dégel.

Une première tranche de 200 millions de dollars sera déjà investie chaque année dans des sociétés et start-up dans des domaines de pointe et d’innovation.

Le président Herzog avait emmené avec lui plusieurs personnalités du monde de l’économie qui ont déjà eu des contacts à des homologues émiratis.

lphinfo.com

Partager :