Gilboa. Des députés israéliens apportent leur soutien aux six terroristes.

Par |2021-09-09T06:00:58+02:00septembre 9th, 2021|Catégories : NEWS|
Partager :

Les tentatives de mutineries se multiplient dans les prisons dans lesquelles sont détenus des terroristes. Après la fuite spectaculaire des six terroristes du centre de Gilboa, les services pénitentiaires ont décidé de resserrer les conditions de détention des terroristes, ce que refusent les terroristes qui bénéficient de conditions luxueuses de détention. Soutenus par le Hamas, le Jihad et l’Autorité Palestinienne (qui les désigne comme des « héros »), des détenus ont commencé à se rebeller, certains allant jusqu’à mettre le feu à leur cellule. Parallèlement, des affrontements ont lieu en Judée-Samarie et à Jérusalem entre des partisans des terroristes et Tsahal. Certains terroristes détenus menacent d’entamer une grèbe de la faim, sachant que les gouvernmements israéliens finissent par céder afin de ne pas attirer des condamnations internationales.

Mercredi soir, le Premier ministre Naftali Benett a convoqué une séance spéciale en présence du ministre de la Défense, du ministre de la Sécurité intérieure, du chef d’état-major de Tsahal, du commandant de la police, du directeur des services pénitentiaires, du conseiller à la Sécurité nationale et d’autres responsables sécuritaires. Il a déclaré que les événements actuels « représentent un potentiel explosif sur plusieurs fronts » et « qu’Israël est prêt à parer à toute éventualité ».

Sur le plan de l’enquête, la police est de plus en plus convaincue que les terroristes ont bénéficié de complicités à l’intérieur du centre pénitentier. Toute une série de membres du personnel du centre pénitentiaire de Gilboa, ainsi que des dirigeants seront entendus par l’unité 433 de la police judiciaire.

Enfin, des effectifs militaires et policiers supplémentaires ont été mobilisés pour poursuivre la traque des six terroristes en fuite.

LE PLUS. Plusieurs députés ont vivement réagi après que des collègues du parti ‘Hadash aient apporté leur soutien aux six terroristes qui se sont enfuis du centre pénitentiaire Gilboa.

Le député Shlomo Karhi (Likoud) a déclaré : « Six terroristes avec du sang juif sur les mains se sont enfuis de prison et un parti représenté à la Knesset par trois députés lui apporte son soutien et appelle à libérer d’autres terroristes. Leur place est derrière les barreaux pour soutien à l’ennemi ».

Itamar Ben-Gvir (Hatziyonout Hadatit) : « Des députés de la Knesset israélienne qui expriment leur soutien aux terroristes et aux assassins ayant du sang juif sur les mains, devraient être avec eux en prison et non pas au parlement ».

Parmi les députés ayant apporté leur soutien aux six terroristes, il y a le député « juif » de la Liste arabe, Ofer Kassif, qui a déclaré « qu’aucun rempart n’empêchera le peuple palestinien de poursuivre son combat juste pour la liberté ».

Le parti ‘Hadash lui-même a publié un long communiqué de soutien aux terroristes fuyards et accusant les services pénitentiaires « de l’occupation » « d’opprimer les prisonniers politiques palestiniens » (terme désignant les terroristes).

LPH (Copyrights).

Partager :
Aller en haut