Partager :

Ces derniers jours se sont tenues deux réunions importantes pour la politique économique et d’innovation entre le Japon et Israël (EIPD) et pour le réseau d’innovation Japon-Israël (JIIN), organisées par le ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie (METI) et le ministère de l’Économie et de l’Industrie (MoEI) de l’État d’Israël. Il s’agissait du troisième dialogue sur la politique économique et d’innovation (EIPD) Japon-Israël, en parallèle avec la réunion plénière du réseau d’innovation Japon-Israël (JIIN) conjointement avec les associations économiques du Japon et d’Israël.

La troisième réunion de l’EIPD, une réunion pour la première fois depuis janvier 2019, s’est tenue en ligne en présence de M. Nagasaka Yasumasa, ministre d’État de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie et de M. Amir Peretz, ministre de l’Économie et de l’Industrie de l’État d’Israël. Les deux parties ont confirmé les réalisations en matière de coopération dans les innovations dans les domaines de la santé numérique, des technologies vertes, de la R&D, ainsi que la coopération dans les domaines de la cybersécurité et du contrôle des exportations. Suite à cela, elles ont eu des discussions sur les domaines dans lesquels les deux parties sont intéressées pour enrichir davantage les relations Japon-Israël.

De son côté, le JIIN est une plateforme visant à encourager les secteurs public et privé du Japon et d’Israël à collaborer et à renforcer davantage les liens économiques entre le Japon et Israël. Depuis son inauguration en 2017, le JIIN a soutenu un grand nombre d’événements de jumelage d’entreprises et d’autres efforts similaires.

La troisième réunion plénière du JIIN s’est tenue en ligne en présence du ministre d’État Nagasaka, du ministre Peretz et des représentants de 13 associations économiques du Japon et d’Israël. Les participants ont partagé les résultats des activités passées et ont confirmé trois orientations futures : (1) connecter les efforts orientés vers la région et les technologies exceptionnelles des petites et moyennes entreprises à l’écosystème d’innovation d’Israël et ainsi élargir la base de la coopération, (2) faciliter la collaboration dans de nouveaux domaines, tels que les technologies vertes, pour résoudre les défis mondiaux et (3) améliorer le cadre de soutien du JIIN en tirant parti de « J-Bridge Tel Aviv » (Japan Innovation Bridge ) lancé fin février.

Source : Gouvernement japonais

Partager :