Partager :

Nouveau succès international pour Israël qui a été admis comme membre à part entière de l’Agence internationale de l’énergie. Le vote a eu lieu à Paris, siège de l’organisation qui compte comme membres les trente pays de l’Ocde. L’AIE avait été créée en 1974 sous l’impulsion des Etats-Unis suite à l’embargo pétrolier provoqué par les pays arabes après la Guerre de Kippour, qui avait entraîné une flambée des prix du brut et une crise économique internationale.

L’AIE a notamment pour objectifs le développement d’énergies renouvelables, la sécurité et la diversité énergétique ainsi que la sensibilisation aux changements climatiques et la protection de l’environnement, autant de domaines dans lesquels Israël est en pointe et pourra contribuer de manière significative.

Le processus d’admission d’Israël avait commencé lors d’une rencontre entre le ministre israélien de l’Energie Dr. Yuval Steinitz et le directeur-général de l’AIE, Fatih Birol, au mois de décembre 2019, en marge de la conférence de Madrid sur les changements climatiques.

Le ministre Yuval Steinitz a déclaré que cette adoption d’Israël comme membre à part entière de l’AIE reflète la nouvelle position d’Israël comme puissance énergétique régionale et comme l’un des leaders mondiaux dans le désengagement rapide de la dépendance vis-à-vis des combustibles polluants au profit du gaz naturel et de l’énergie solaire. Le ministre a tenu à rappeler qu’Israël est aujourd’hui le n°2 mondial dans la production d’électricité à partir de l’énergie solaire. « Cette cooptation d’Israël au sein de l’AIE constitue une marque de confiance dans la puissance et la capacité d’innovation de l’économie israélienne dans le domaine énergétique sur le plan international » conclut le ministre.
Source : lphinfo.com

 

Partager :