Partager :

Le meurtrier de Esther Horgen n’a toujours pas été arrêté.

Esther Horgen, la mère de famille assassinée dimanche près de son domicile de Tal Menashe en Samarie, a été enterrée mardi matin. « Les assassins ont choisi la mort et nous choisissons la vie, ils ne nous feront pas peur, nous nous promènerons partout », a déclaré le chef du Conseil de Samarie, Yossi Dagan. Esther Horgen avait 52 ans, elle était thérapeute. Elle laisse un mari et six enfants – deux filles et quatre fils, dont le plus jeune a célébré sa bar-mitsva il y a trois mois. Elle était également grand-mère.

A SAVOIR. Esther Horgen, 52 ans, a été assassinée alors qu’elle allait courir.
« Lorsque nous sommes arrivés sur les lieux, nous avons été conduits à un endroit où gisait une femme inconsciente de 52 ans. Nous avons effectué des tests médicaux, elle était sans pouls et sans aucun signe de vie. Nous avons dû constater sa mort », a déclaré Assaf Tapuhi, ambulancier paramédical du Magen David Adom.
Photo: Gil Nehushtan
Partager :