Les domaines clés des investisseurs étrangers à la Bourse de Tel-Aviv?

Par |2020-11-29T07:10:38+01:00novembre 29th, 2020|Catégories : ECONOMIE|
Partager :

La Bourse de Tel-Aviv a autorisé que les documents officiels soient déposés en Anglais. Ceci a facilité fortement l’intérêt des firmes étrangères à venir sur la place de Tel-Aviv. Les domaines clés des investisseurs étrangers à la Bourse : innovation, cleantech, high-tech.

Les cleantech (abréviation de clean technology) sont les techniques et les services industriels qui utilisent les ressources naturelles, l’énergie, l’eau, les matières premières dans une perspective d’amélioration importante de l’efficacité et de la productivité.

LE PLUS. ARCHIVES RECENTES ISRAELVALLEY.

(patrimoine24.com). Faut-il aller sur les marchés boursiers du Moyen-Orient ? Frederic Lorenzini vous dit tout sur l’intérêt d’investir dans la région. Les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran peuvent-elles dégénérer et mettre le feu à la région ? L’actualité récente incitent certains à s’interroger sur l’intérêt d’investir dans la région…

Le Moyen-Orient est-il une terre d’investissement pour les épargnants ?

• Pour les industriel et entrepreneurs, oui :
• Croissance, les pétro-monarchies préparent l’après pétrole (tourisme, traitement de l’eau, enseignement, etc, etc)
• Donc beaucoup d’opportunités pour les investisseurs… en non-coté
• En ce qui concerne les marchés boursiers de la région, c’est une autre affaire

La bourse d’Israël, ça donne quoi ?

• Bourse de Tel Aviv : gisement nettement plus large, environ 600 valeurs
• Forte présence des financières mais pas que :
• Teva, Isramco, télécom, etc
• A 1.700 points, le TA-25 a retrouvé son niveau de 2015
• Des valeurs comme Teva à la peine (-40% en 2019)

EL AL ET LA BOURSE DE TEL-AVIV. La compagnie aérienne nationale El Al a annoncé dimanche qu’elle prolongeait la suspension de ses services jusqu’à la fin du mois, car elle continue de souffrir d’une pénurie de voyageurs en raison de la pandémie de coronavirus.

Dans une notification à la Bourse de Tel-Aviv, la société a déclaré qu’elle continuerait à offrir ses services de fret à destination et en provenance du pays, mais que les vols avec passagers s’opéreraient « en fonction des besoins ».

  

 

 

Partager :

WhatsAppFacebookTwitterLinkedInEmail

Partager :
Aller en haut