Partager :

Début octobre 2020 a eu lieu le Sommet International de l’Innovation en Villes Médianes à Nevers en présence du Maire de la ville Denis Thuriot et du Ministre conseiller aux affaires économique près l’Ambassade d’Israël Daniel Halevy Goetschel en présence de nombreuses start-up et entreprises israéliennes dont Mobileye (1).

(1) Crée en 1999 par Amnon Shashua et Ziv Aviram, Mobileye est une entreprise israélienne spécialisée dans la vision artificielle appliquée à l’automobile et dans le développement de systèmes avancés d’aide à la conduite (ADAS) travaille avec des constructeurs automobiles dont les caméras sont montées en série.

En 2006, l’entreprise ouvre son pôle « aftermarket ». Les produits aftermarket (seconde monte) sont vendus à un réseau international de distributeurs. En France, la société AutoCare est dépositaire de ce dispositif.

En 2011, Mobileye et STMicroelectronics ont annoncé avoir commercialisé plus d’un million de boîtiers, les deux entreprises ont signé un partenariat en 2005.

Le , l’entreprise de systèmes d’aide à la conduite Valéo a signé un partenariat technologique avec Mobileye3[source insuffisante] portant sur la sécurité active et la voiture autonome.

En , Mobileye représente 11 milliards de dollars de capitalisation boursière1. Cette même année, l’entreprise anglaise Amey, spécialisée dans le ramassage des déchets ménagers, a décidé d’équiper 200 camions bennes avec la technologie Mobileye.

En , lors du Consumer Electronics Show de Las Vegas, Mobileye et Volkswagen ont signé un partenariat stratégique concernant les technologies de traitement d’image en temps réel6 puis, en , un autre accord est signé avec Renault-Nissan.

En , la société est rachetée pour 15 milliards de dollars par Intel.

Partager :