Partager :

L’entreprise technologique israélienne Pangea a annoncé avoir mis au point un « passeport d’immunité au Covid-19 » utilisant l’identification biométrique, qui vise à faciliter la reprise du trafic aérien et du tourisme dans le contexte de pandémie.

Grâce à cet outil, les gouvernements pourront délivrer une pièce d’identité biométrique certifiant que les porteurs de celle-ci ne sont pas contaminés par le virus ou qu’ils sont immunisés. Ce passeport constituerait ainsi une sorte de laissez-passer à ces touristes, garantissant aux pays dans lesquels ils voyagent qu’ils ne représentent pas une menace sanitaire.

« Face au besoin urgent de rouvrir leurs économies, les pays se doivent d’adopter des solutions technologiques avancées afin de réduire le danger d’une infection de masse », a affirmé le vice-président et directeur de Pangea.

« La quarantaine imposée aux voyageurs est une mesure compliquée à mettre en place, tandis que le ‘passeport d’immunité’ permettra de créer facilement des zones protégées du virus au sein desquelles les gens se sentiront en sécurité. La solution que nous avons développée est sans conteste l’une des clés de la réouverture du ciel et du tourisme entre les pays. »

Les cartes biométriques en question comporteront une photo du porteur, sa signature, une puce intelligente ainsi qu’un hologramme et des filigranes pour authentification.

La société Pangea précise que l’outil est dynamique, et qu’il sera capable d’effectuer des mises à jour en temps réel suivant l’évolution des conditions d’admission des touristes dans les pays concernés.

Source : i24news.tv

Partager :