Partager :

La ministre des Transports Miri Reguev a reçu récemment à Tel-Aviv des dirigeants du conseil des localités juives de Judée-Samarie. La teneur de la réunion a porté sur la nécessité de développer les infrastructures routières et le dispositif des transports en Judée-Samarie et dans la vallée du Jourdain afin de renforcer la présence juive dans ces régions.

En clair, appliquer la souveraineté au moyen des infrastructures. Les dirigeants de Judée-Samarie ont attiré l’attention de la ministre sur l’écart qui se creuse au fur et à mesure des années entre le niveau des infrastructures routières en Judée-Samarie et dans le reste d’Israël.

Miri Reguev a donné instruction à son ministère d’organiser dans les plus brefs délais une réunion avec une équipe du conseil des localités afin de mettre en place des projets spécifiques mais aussi pour faire avancer le programme global des infrastructures sur lequel travaille déjà la ministre pour tout le pays et qui inclut déjà des programmes en Judée, en Samarie et dans la vallée du Jourdain.

A l’issue de la rencontre, la ministre des Transports a déclaré : « J’accorde une très grande importance à la promotion des infrastructures routières et des moyens de transports en Judée-Samarie dans le but de réduire les disparités entre régions du pays.

Je convierai bientôt les responsables du conseil des localités pour leur présenter mon plan quinquennal pour la Judée-Samarie qui aura pour effet un essor du développement de ces régions, à l’image de la voie ferrée qui reliera Kiryat Shemonah dans le nord à Eilat dans le sud et qui traversera ces régions. Les habitants de ces régions méritent des infrastructures dignes de ce nom, des routes correctes et des moyens de transports accessibles, tout comme dans le reste du pays ».

De son côté, le président du conseil des localités juives, David Elahyani a dit : « Le ministère des Transports est l’un des plus importants du gouvernement et je suis très heureux que vous ayez eu mérite d’être nommée à ce poste. Le développement des transports dans ces régions entraînera le développement de la population et des localités juives. C’est l’application de la souveraineté la plus efficace qui soit ».

L’action de Miri Reguev en faveur de la Judée-Samarie est constante et convient d’être saluée. Lorsqu’elle fut ministre de la Culture et des Sports, elle a eu à coeur de promouvoir les créations culturelles des zones de la périphérie, y compris la Judée-Samarie, à l’exemple des subventions accordées pour la création d’une fondation cinématographique en Samarie.

Partager :