Partager :

Le contrôle par Rami Levy (qui détient 51,4% du capital) de la chaîne de cafés et de supermarchés Cofix (Super Cofix) depuis un an,  commence à porter ses fruits. Cofix  a annoncé hier ses résultats pour le quatrième trimestre 2018 et pour l’exercice comple.
Si les ventes de la chaîne ont chuté de 8% au quatrième trimestre de 2018 par rapport au même trimestre en 2017, sa marge commerciale a, quant à elle, augmenté de 7% pour atteindre 16,6 millions  de shekels, un résultat principalement lié à la fermeture des 13 établissements qui perdaient de l’argent et à une renégociation avec les fournisseurs.  Sur le quatrième trimestre, la marge brute sur les supermarchés a augmenté de 11,6 millions shekels et de 5 millions de shekels sur les cafés.
En outre, Cofix a enregistré une perte nette de 800 000 shekels au quatrième trimestre 2018, contre une perte nette de 2,4 millions de shekels sur le même trimestre en 2017.
Après la fermeture de 13 cafés, Cofix ne compte plus que 145 établissements: 114 cafés et 31 supermarchés. Le chiffre d’affaires total de la chaîne s’est élevé à 287 millions de shekels en 2018 soit 5,5% de moins qu’en 2017. Les revenus des supermarchés ont plongé de 1,4% à 201 millions tandis que ceux des cafés ont diminué de 14% à 81 millions de shekels.
La marge brute totale en 2018 a diminué de 2% à 68,4 millions shekels tandis que la perte d’exploitation a bondi de 130% à 13 millions.
La perte nette de Cofix pour 2018 s’est élevée à 7 millions de shekels.
Tel-Avivre –
http://www.tel-avivre.com/2019/03/28/cofix-a-ferme-13-etablissements-pour-tenter-de-reduire-ses-pertes/
 

Partager :