Partager :

Tel Aviv (Yoann Kislev). Rakefet Russak-Aminoach PDG, présidente du Groupe Leumi (Israël), est satisfaite. Un investissement de $42,6 a été nécessaire à l’une des grandes banques israéliennes pour « Pepper ». La Banque Leumi a enfin, avec l’aide de Temenos (1), lancé cette semaine sa nouvelle banque digitale destinée aux clients âgés de 18 à 35 ans. Son nom est étrange, « Pepper ». Plus de 150 personnes ont été recrutés pour cette nouvelle entité. Selon le Haaretz,une atmosphère de startup règne dans cette banque.
(1) Temenos Group AG, anciennement Temenos Systems, est une entreprise informatique suisse spécialisée dans les applications bancaires. Basée à Genève, le principal produit de Temenos est Temenos Corebanking (anciennement nommé T24). D’après le groupe, à date de 2016, plus de 2 000 entreprises utilisent l’un de leur produit, dont 38 des 50 plus grandes banques. Les logiciels de Temenos traitent donc les transactions quotidiennes de plus de 500 millions de clients.
Le saviez-vous? La banque Leumi a été créée le 27 février 1902 à Londres, avant la création d’Israël. Elle participe au rêve sioniste. Elle fait partie d’une des nombreuses idées du Dr Benyamin Herzl. Même si la banque a toujours été active, elle eut un essor considérable dans les années 1980-1990. Elle est l’une des plus grandes banques du Moyen-Orient. La Banque Leumi soutient l’art israélien et a acheté des tableaux d’artistes comme Anna Ticho, Jonathan Kis-Lev et Lea Dganit.

Rakefet Russak-Aminoach a été classée 43ème sur 50 dans le prestigieux palmarès annuel des femmes non-américaines les plus puissantes au monde publié par le magazine « Fortune ». 
Partager :