Partager :

Intel Israël, qui est l’employeur le plus important dans le secteur privé des technologies du pays, a licencié des dizaines d’employés.

SodaStream, le fabricant d’appareils de fabrication de boissons gazeuses à domicile, a licencié 120 employés. Isracard va remercier 250 employés, soit 12 % de ses effectifs, la plus grande société de cartes de crédit d’Israël s’étant lancée dans un plan de rationalisation des coûts et des opérations.

Le fabricant américain de moteurs d’avion Pratt & Whitney est sur le point d’arrêter la fabrication des aubes de compresseur chez Blades Technology Ltd. (BTL) à Nahariya, après plus de 40 ans, mettant ainsi 900 travailleurs au chômage.

Selon Avi Hasson, acien chef de l’Autorité de l’Innovation et directeur-général de Start-Up Nation Central: « Nous n’avons encore pratiquement jamais vu, mis à part quelques rares exceptions, des entreprises qui revoient leur activité dans le détail, en réduisant jusqu’à 30 % de leurs effectifs par exemple, et je pense que nous allons en voir davantage au cours de l’année à venir, car les entreprises n’auront pas le choix »,.

Au cours du second semestre 2022, le nombre d’opérations d’investissement en capital dans des entreprises technologiques est tombé à 313 contre 519 au cours des six premiers mois de l’année, soit le second chiffre semestriel le plus bas jamais enregistré.

« Lorsque nous examinons les lignes de tendance, le problème ne vient pas du fait que 2022 est une mauvaise année, ou pire que prévu, mais du fait que 2021 a été une énorme anomalie en termes de tous les indicateurs sur lesquels vous vous penchez ». « Si vous laissez tomber 2021, et que vous tracez une ligne de croissance de 2015 à 2022, il semble correct que plus de 15 milliards de dollars aient été investis dans les startups israéliennes l’année dernière. »

T.O.I. et ISRAELVALLEY.

Partager :