Partager :

Le chef du Judaïsme uni de la Torah, le député Yitzchak Goldknopf, futur ministre présumé de la construction et du logement dans le prochain gouvernement, a laissé entendre mercredi qu’il ne voyait aucune crise du logement dans le pays.

« Les gens me parlent toujours d’une crise du logement – je ne connais pas grand-chose du ministère du Logement jusqu’à présent, donc je ne sais pas s’il y a vraiment une crise », a déclaré Goldknopf lors d’une conférence organisée par le site d’information Walla. Il a ajouté: « D’après ce que je vois, il y a des constructions tout autour. »

Les chiffres du Bureau central des statistiques publiés le mois dernier montrent que les prix des logements ont augmenté de près de 20% au cours de l’année écoulée, la plus forte augmentation d’une année sur l’autre de mémoire récente. La flambée des prix de l’immobilier a entraîné la hausse du coût global de la vie, les dernières données sur l’inflation montrant des prix en hausse de 5,1 % par rapport à l’année précédente, tandis que les salaires n’ont augmenté que de 4 %.

La hausse continue de l’inflation et des prix de l’immobilier – qui n’ont cessé d’augmenter depuis le second semestre 2018 – devrait entraîner de nouvelles hausses d’intérêt de la part de la Banque d’Israël pour éviter une surchauffe de l’économie. À son tour, cela augmentera encore plus les taux hypothécaires et rendra de plus en plus difficile pour les acheteurs potentiels de fournir un acompte plus élevé et de trouver des prêts qui correspondent à la hausse des prix.

Gabriel Attal

RADIO J.

Partager :