Partager :

Le chef du parti d’extrême-droite Otzma Yehudit, Itamar Ben Gvir, a affirmé jeudi que le chef de la police israélienne, Kobi Shabtai, avait demandé quatre hélicoptères « Black Hawk » pour son usage personnel au début de l’année, malgré des documents officiels indiquant qu’ils étaient destinés à la lutte contre les incendies.

Ben Gvir, qui devrait être nommé au poste de ministre de la Sécurité nationale, a soulevé la question des hélicoptères à titre d’exemple de la raison pour laquelle une nouvelle législation, qui vise à élargir les pouvoirs du ministre de la Sécurité nationale au détriment du chef de la police, devrait être adoptée.

S’exprimant lors d’une réunion de la commission temporaire de la Knesset chargée d’examiner le projet de loi proposé, Ben Gvir a déclaré que, dans le cadre du nouveau système, il serait en mesure de mettre un terme à ces dépenses inutiles.

« Le chef de la police souhaitait des hélicoptères également pour son confort [personnel] », a déclaré le député à la commission temporaire et a affirmé qu’il était en mesure de fournir d’autres exemples de demandes similaires.

I24NEWS. COPYRIGHTS.

Partager :