Partager :

Une image satellite, prise en septembre, révèle que les Émirats arabes unis ont déployé un système de défense aérienne de fabrication israélienne pour protéger le pays des missiles et drones iraniens, selon des informations diffusées ce week-end.

Le site d’information Tactical Report a ainsi publié une analyse d’images satellites montrant ce qui semble être deux lanceurs Barak 8 et un radar Elta ELM 2084 près de la base aérienne d’al-Dhafra, au sud de la capitale des Émirats arabes unis, Abou Dhabi.

Le site israélien Breaking Defense avait été le premier à affirmer, plus tôt ce mois-ci, que les Émirats arabes unis avaient déployé le système, citant des sources de la défense.

Spokesperson of the Office of the President
Spokesperson of the Office of the PresidentLe président israélien Isaac Herzog rencontre son nouvel homologue des Émirats arabes unis, le cheikh Mohammed ben Zayed al-Nahyan, à Abou Dhabi

Le système Barak 8 est conçu pour protéger contre un certain nombre de menaces, notamment les missiles balistiques, les missiles de croisière et les avions ennemis.

En juillet, Israël a abattu un drone lancé par le Hezbollah libanais en direction d’une installation gazière offshore, marquant la première interception opérationnelle de drone par des missiles Barak 8 depuis un navire de la marine.

Outre les Émirats arabes unis, le système Barak 8 est déjà utilisé par Israël, l’Inde et l’Azerbaïdjan.

En début d’année, les rebelles houthis soutenus par l’Iran au Yémen ont lancé plusieurs attaques de missiles et de drones ciblant les Émirats arabes unis, ce qui a conduit à des informations selon lesquelles Israël envisageait de vendre des systèmes défensifs au pays.

En septembre, une source a confirmé à l’agence de presse Reuters qu’Abou Dhabi avait acheté des systèmes israéliens capables de contrer les attaques de drones menaçant les Émirats arabes unis.

Selon les chiffres du ministère israélien de la Défense publiés plus tôt cette année, les Émirats arabes unis et Bahreïn représentaient 7 % du total des achats d’armes à Israël en 2021.

Partager :