Partager :

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz a proposé dimanche la nomination du général Herzi Halevi, ex-chef des opérations militaires liées à la bande de Gaza, comme futur chef d’état-major de l’armée israélienne.

SELON I24NEWS.

« Il est l’officier le plus approprié en raison de la riche expérience opérationnelle qu’il a acquise dans divers domaines, ainsi que de ses capacités de commandement et de son approche des questions militaires, qu’il a démontrées tout au long de ses années de service », a déclaré M. Gantz.

Né en 1967 dans une famille religieuse, Herzi Halevi est diplômé de philosophie et de commerce à l’université hébraïque de Jérusalem et détenteur d’un master en gestion des ressources humaines à l’université de la Défense nationale de Washington, a indiqué l’armée israélienne.

Herzi Halevi a rejoint l’armée israélienne en 1985 dans une unité de parachutistes avant d’être promu à la « Sayeret Matkal », l’unité d’élite de l’armée, dont il a assuré pendant des années la direction. Il avait été nommé en 2014 à la tête du renseignement militaire, puis quatre ans plus tard à la direction du commandement sud, unité qu’il avait dirigée lors de la dernière guerre en mai 2021 entre Israël et le Hamas. Si sa nomination est confirmée, il deviendra le 23e chef d’état-major de l’État d’Israël.

Yaïr Lapid a salué la nomination de Herzi Halevi, estimant qu’il s’agit d’un choix « approprié et naturel ». « Herzi est un officier exceptionnel doté d’une solide expérience. Je suis sûr qu’il mènera Tsahal vers de nombreuses réalisations importantes », a-t-il affirmé.

Herzi Halevi était en compétition avec le général Eyal Zamir, autre ancien numéro 2 de l’armée et chef du commandement en charge des opérations liées à la bande de Gaza.

COPYRIGHTS I24NEWS.

Partager :