Partager :

La décision d’Israël d’autoriser les passagers palestiniens à utiliser l’aéroport de Ramon près d’Eilat a déclenché une crise entre les Palestiniens et la Jordanie, qui craint que cette décision ne cause des dommages à l’économie du royaume.

Certains Jordaniens ont déclaré qu’ils étaient convaincus que l’Autorité palestinienne – qui a publiquement exprimé son opposition à l’ouverture de l’aéroport aux voyageurs palestiniens – avait conclu un accord secret avec Israël.

D’autres ont accusé le gouvernement jordanien de ne pas avoir pris de mesures sérieuses pour empêcher les Palestiniens de prendre l’avion depuis l’ aéroport de Ramon.

Plus tôt cette semaine, le premier groupe de Palestiniens s’est envolé de l’aéroport de Ramon vers Chypre à bord d’un avion appartenant à Arkia Israel Airlines.

À ce stade, il n’est pas clair si davantage de Palestiniens quitteront l’aéroport dans un proche avenir. Les Palestiniens de Judée-Samarie qui souhaitent voyager à l’étranger ont jusqu’à présent utilisé l’aéroport international Queen Alia de Jordanie après être entrés dans le royaume par le poste frontière du pont Allenby.

Gabriel Attal

RADIOJ

Partager :