Partager :

Les liens économiques Bahreïn-Israël se renforcent régulièrement.

Le commerce israélien avec Bahreïn progresse. Selon un rapport publié par Trading Economics, citant la base de données COMTRADE des Nations Unies sur le commerce international, Bahreïn a importé pour 72 000 dollars de produits de beauté, d’instruments médicaux et de bijoux d’Israël en 2020.
En 2021, ce volume a augmenté de façon exponentielle pour atteindre 3,81 millions de dollars. Israël a exporté des pierres et des métaux précieux, des produits chimiques, des machines, des équipements électriques/électroniques, des parfums, des cosmétiques, des plastiques, des équipements optiques et médicaux, du bois, des boissons, des livres, des savons et bien plus encore.
Les exportations bahreïnites vers Israël ont également atteint 3,46 millions de dollars en 2021. Les produits importés couvraient toute la gamme des combustibles minéraux, des métaux, des produits comestibles, des animaux vivants, du verre, des pierres et métaux précieux, des meubles, des vêtements, des machines et bien plus encore.
En 2021, un exercice militaire conjoint a eu lieu en mer Rouge entre les États-Unis, Israël, les Émirats arabes unis et Bahreïn – une perspective qui était impensable il y a quelques années à peine. Mais la sécurité maritime face à des agresseurs comme l’Iran est une préoccupation commune.
Bien qu’une récente enquête du Washington Institute ait montré que l’opinion publique à Bahreïn et aux Émirats arabes unis s’oppose toujours aux relations chaleureuses en cours de développement. Mais leurs dirigeants n’en ont cure, et lorsque les Israéliens reviennent de voyages touristiques dans les deux États du Golfe, jusqu’à présent, personne n’a signalé d’interactions négatives ou désagréables avec les membres du public du Golfe.
Par Hana Lévi Julian  www.jewishpress.com

www.jforum.fr/

Partager :