Partager :

La compagnie d’assurances américaine Asurion avait signalé, dans la journée, qu’il fermait son centre de développement israélien dans le cadre d’une restructuration. Ce sont 120 employés qui perdent leur emploi dans ce contexte.

40 autres seront licenciés à la fin de l’année. En 2013, Asurion avait acquis la start-up israélienne Soluto — qui avait appartenu, dans le passé, à un certain Naftali Bennett, qui a été Premier ministre israélien entre le mois de juin 2021 et le mois dernier.

Avec des salaires élevés et des avantages exorbitants, le secteur technologique israélien n’a cessé de battre de nouveaux records, ces dernières années, même si certains observateurs ont mis en garde contre une « bulle » sur le marché au vu de la frénésie des investissements et des valorisations qui ont grimpé en flèche.

Selon Kan, ce sont plus de 3000 employés du secteur high-tech qui ont été limogés ces derniers mois, et la moitié seulement ce mois-ci.

TIMES OF ISRAEL. COPYRIGHTS.

Partager :