Partager :

(Copyrights i24News). Le FBI a exécuté un mandat de perquisition lundi à Mar-a-Lago, le domicile de Donald Trump à Palm Beach, en Floride, dans le cadre d’une enquête sur la manipulation de documents présidentiels, y compris des documents classifiés, ont déclaré à CNN trois sources.

L’ancien président a confirmé que des agents du FBI se trouvaient à Mar-a-Lago et a déclaré : « Ils ont même forcé mon coffre-fort. » Il se trouvait à la Trump Tower à New York lorsque le mandat de perquisition a été exécuté en Floride, a déclaré une source à CNN.

« Ma belle maison, Mar-A-Lago à Palm Beach en Floride, est actuellement assiégée, perquisitionnée et occupée par un groupe important d’agents du FBI », a déclaré M. Trump dans un communiqué lundi soir.

La décision extraordinaire de perquisitionner la maison d’un ancien président fait monter les enchères pour le ministère de la Justice et intervient alors que les problèmes juridiques de M. Trump se poursuivent sur plusieurs fronts.

On s’attend également à ce que M. Trump annonce dans les prochains mois une nouvelle candidature à la Maison-Blanche pour 2024.

Le ministère de la Justice a deux enquêtes actives connues liées à l’ancien président, l’une sur la tentative d’annuler l’élection présidentielle de 2020 et l’assaut du capitole le 6 janvier 2021, et l’autre sur le traitement de documents classifiés.

Le FBI a notamment examiné les endroits où les documents étaient conservés, et des boîtes d’objets ont été emportées. Après la récupération par les Archives nationales de documents de la Maison Blanche à Mar-a-Lago ces derniers mois, le FBI a dû vérifier lundi que rien n’avait été oublié.

Le fils de Trump, Eric, a déclaré à l’animateur de Fox Sean Hannity que « le but du raid était que les Archives nationales voulaient vérifier si oui ou non Donald Trump avait des documents en sa possession. »

Christina Bobb, l’avocate de Trump, a déclaré que le FBI avait saisi des documents. « Le président Trump et son équipe juridique ont coopéré avec les responsables du FBI à chaque étape du processus. Le FBI a effectivement effectué un raid inopiné et a saisi des documents », a-t-elle assuré.

(Copyrights i24News).

Partager :