Partager :

Le chef des Forces de défense israéliennes, le lieutenant-général Aviv Kochavi, se rendra au Maroc lundi, lors du tout premier voyage officiel d’un chef militaire israélien dans ce pays d’Afrique du Nord.

Vendredi, il avait été annoncé que le plus haut responsable militaire effectuerait une visite dans un pays arabe, mais la destination avait été interdite à la publication par la censure militaire. L’ordre a été levé samedi matin.

Les relations officielles entre Israël et le Maroc, notamment dans les affaires militaires, se sont intensifiées ces derniers mois.

En novembre dernier, le ministre de la Défense Benny Gantz a signé un protocole d’accord avec son homologue marocain, le premier accord de ce type entre Israël et un État arabe.

L’accord a officialisé les liens de défense entre les deux pays, permettant une coopération plus fluide et facilitant la vente d’armes par Israël au royaume d’Afrique du Nord.

En mars, de hauts responsables militaires israéliens ont conclu un premier voyage officiel au Maroc, où les parties ont signé un accord visant à faire collaborer les deux armées.

Le mois dernier, des officiers israéliens et des responsables du ministère de la Défense ont participé à un exercice militaire majeur au Maroc, en tant qu’observateurs.

Yair Lapid s’est également rendu à Rabat en août dernier en tant que ministre des Affaires étrangères pour ouvrir officiellement le bureau de liaison israélien, rencontrer des responsables et signer une série de traités. Les deux pays envisagent de convertir à terme ces bureaux en ambassades à part entière, aucune date précise n’a toutefois été fixée.

Ces contacts interviennent tandis que l’Etat hébreu et le Maroc ont rétabli leurs relations en décembre 2020, dans la foulée des accords d’Abraham signés entre Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn.

i24NEWS. COPYRIGHTS.
Partager :