Partager :

Ce jeudi 14 juillet, à Jérusalem, se tiendra la cérémonie d’ouverture des Maccabiades, les Jeux Olympiques juifs.

Parmi les délégations présentes, une attire particulièrement notre attention. Il s’agit d’une première: une délégation d’immigrants de France participera à la compétition et elle portera le nom d’Esther Horgen.

Esther Horgen, arrivée en Israël à l’âge de 18 ans, a été sauvagement assassinée au mois de décembre 2020 par un terroriste palestinien, alors qu’elle faisait son jogging dans la forêt attenante à son yishouv de Tal Menashé. Elle a laissé un mari, Binyamin, six enfants et des petits-enfants.

»Nous avons toujours été une famille sportive », a témoigné Binyamin,  »mais depuis l’assassinat d’Esther nous le sommes encore plus. Tous nos enfants pratiquent un sport et continuent sur sa voie d’une manière ou d’une autre: jogging, vélo, yoga, pilates, salle de sport et même échecs et danse. Esther était une battante jusqu’à son dernier jour et par l’intermédiaire du sport on peut tous se relier à elle ».

La famille Horgen organise une course annuelle, baptisée EstheRun qui passe par les lieux où elle a fait ses derniers pas.

Pour l’édition 2022 des Maccabiades, une délégation de 75 sportifs portera les couleurs de l’alya de France. Michaël Kandel, nommé chef de la délégation et Ariel ont proposé à Binyamin Horgen qu’elle porte le nom d’Esther, afin de lui rendre hommage dans le domaine qu’elle chérissait tant.

 

LPH. COPYRIGHTS.

 

 

Partager :