Partager :

Des représentants de la diplomatie française ont effectué jeudi une visite à Ramallah pour préparer la visite à Paris de Mahmoud Abbas.

Selon l’agence de presse palestinienne Wafa, la rencontre s’est déroulée en présence de la directrice du département Moyen-Orient au ministère français des Affaires étrangères, Anne Gijon, du Consul général de France à Jérusalem, René Troccaz, du conseiller politique au Consulat, Aurélien Boissier.

La diplomate française a affirmé que « la France suivait avec intérêt l’évolution de la situation politique dans le territoire palestinien occupé, et exprimé la position de son pays contre toute action unilatérale qui exacerberait les tensions ».

Anne Gijon a également clarifié « la position ferme de la France sur la solution à deux États, la seule solution qui permettra un règlement juste et durable du conflit palestino-israélien, dans le cadre du droit international et des normes internationalement reconnues ». (lemondejuif.info)

Mahmoud Abbas, né le à Safed en Palestine mandataire, est un homme d’État palestinien, président de l’Autorité palestinienne et de l’État de Palestine depuis 2005 ainsi que secrétaire général de l’Organisation de libération de la Palestine jusqu’en 2015.

Mahmoud Abbas fait sa carrière aux côtés de Yasser Arafat. Il a dirigé la délégation palestinienne aux accords d’Oslo, qu’il a signés au nom de l’OLP en 1993, et où est stipulé que l’État d’Israël a droit à une existence en paix et en sécurité. Il exerce la fonction de Premier ministre de l’Autorité nationale palestinienne sous la présidence d’Arafat avant de lui succéder comme président, en 2005.

C’est sous sa présidence que le statut d’État observateur non membre de l’ONU a été reconnu pour la Palestine. Il reste une figure polémique à cause de ses propos antisémites récurrents.

Partager :