Partager :

Yaïr Lapid a été accueilli chaleureusement ce mardi après-midi par Emmanuel Macron à l’Elysée à l’occasion de son premier déplacement officiel à Paris.

Malgré les sujets brûlants et complexes abordés par les deux hommes, ils ont affiché une proximité qui n’est pas passée inaperçue.

« Ce n’est pas la première fois qu’ils se rencontrent et qu’on perçoit cette chaleur entre eux. Il y a une vraie relation amicale entre Lapid et Macron. Ils s’apprécient mutuellement et ils le disent », a déclaré mardi soir Miriam Rosman, historienne spécialiste des relations entre la France en Israël à i24NEWS.

« Même s’ils ne sont pas d’accord sur certains sujets, ils sont toujours à l’écoute l’un de l’autre et c’est très important pour les relations entre les deux pays », a-t-elle affirmé.

Mme Rosman a souligné que les choses se seraient passées différemment si la visite avait été effectuée par Naftali Bennett.

« En 2019, quatre jours avant l’élection en Israël, Macron avait invité Lapid chez lui », a -t-elle révélé en ajoutant que Yaïr Lapid avait soutenu Emmanuel Macron lors de la dernière élection présidentielle.

Selon Mme Rosman, les deux hommes présentent une « situation politique semblable ».

Video poster

« Ce sont deux leaders qui se ressemblent tous les deux, ils ne sont pas populaires à cent pour cent dans leur pays respectif », a-t-elle estimé en évoquant les dernières élections législatives françaises.

« Yaïr Lapid est souvent considéré comme un Macron israélien: comme lui il est un « outsider » de la politique, comme lui il est relativement jeune, se définit comme étant du centre et entend casser le clivage gauche-droite », a témoigné Noémie Halioua, journaliste et correspondante à Paris sur i24NEWS.

Partager :