Partager :

Pour la première fois depuis la création de l’Etat et à partir de la rentrée prochaine, les cours d’éducation sexuelle seront obligatoires à l’école en Israël, à partir du CP.

Le ministère de l’Education nationale a mis au point un programme précis et des supports pédagogiques adaptés à chaque niveau. Ainsi au CP, les enfants apprendront autour de sujets comme  »Moi et mon corps »,  »La préservation de mon espace privé ».

Les enfants seront sensibilisés aux rapports tactiles acceptables et intolérables, à savoir dire non, à la nécessité de raconter et de demander de l’aide dans certains cas.

Dans les grandes classes, l’accent sera mis sur le consentement, le harcèlement, la sexualité au sein du couple mais aussi la pornographie. (LPH COPYRIGHTS)

EN FRANCE. Au moins trois séances annuelles d’éducation à la sexualité sont mises en place dans les collèges et les lycées. Elles relient et complètent les différents enseignements dispensés en cours. La durée des séances et la taille des groupes sont adaptées à chaque niveau de scolarité.

L’éducation à la sexualité en milieu scolaire contribue à l’apprentissage d’un comportement responsable, dans le respect de soi et des autres.

L’éducation à la sexualité est une démarche éducative qui vise à :

  • apporter aux élèves des informations objectives et des connaissances scientifiques
  • identifier les différentes dimensions de la sexualité : biologique, affective, culturelle, éthique, sociale, juridique
  • développer l’exercice de l’esprit critique
  • favoriser des comportements responsables individuels et collectifs (prévention, protection de soi et des autres)
  • faire connaître les ressources spécifiques d’information, d’aide et de soutien dans et à l’extérieur de l’établissement

Cette démarche s’inscrit dans la politique nationale :

  • de prévention et de réduction des risques : grossesses précoces non désirées, mariages forcés, infections sexuellement transmissibles, VIH/sida
  • de lutte contre les comportements homophobes, sexistes et contre les violences sexuelles
  • la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes et la prévention de violences et cyberviolences sexistes et sexuelles

 

Partager :