Partager :

Une société d’investissement multinationale créée par l’un des premiers cofondateurs de Facebook (aujourd’hui Meta) a soutenu la société israélienne de cybersécurité Perimeter 81 lors de son dernier tour de table de 100 millions de dollars, pour une valorisation d’un milliard de dollars, lui conférant ainsi le statut de licorne.

Perimeter 81 a déclaré lundi que son tour de table de série C était mené par B Capital, un organisme d’investissement fondé en 2015 par Eduardo Saverin, qui a également co-fondé Facebook aux côtés de Mark Zuckerberg et d’autres colocataires universitaires à Harvard, en 2004. Saverin a été poussé hors de l’entreprise assez rapidement avant d’intenter un procès à Facebook et à Zuckerberg pour un montant non divulgué.

Fondée en 2013, Perimeter 81 développe des solutions de cybersécurité et sécurité réseau pour les entreprises et travaille avec des entreprises du Fortune 500 et des leaders industriels dans divers secteurs. L’entreprise affirme que ses solutions prennent en charge les lieux de travail décentralisés et hybrides sans la « cyber-complexité qui nuit à la capacité de l’IT à défendre le cloud d’entreprise et le réseau sur site ».

Avec un siège social à Tel Aviv et des bureaux à Los Angeles et New York, la société emploie environ 250 personnes dans le monde.

Ces derniers capitaux portent à plus de 160 millions de dollars le total des fonds levés jusqu’à présent par Perimeter 81. Parmi les autres investisseurs du tour de table de série C figurent Insight Partners, Toba Capital, ION Crossover Ventures, Entrée Capital et Spring Ventures, une société cotée en bourse. La société a levé 40 millions de dollars pour son tour de table de série B en août 2020 avec Insight Partners, Spring Ventures et Toba Capital.

Perimeter 81 affirme que le nouveau financement participera à la trajectoire de croissance de l’entreprise, et permettra plus d’embauche et de développement.

La société a déclaré que, d’une année sur l’autre, elle a plus que doublé ses revenus annuels récurrents (ARR), une métrique commerciale qui montre combien de revenus récurrents une entreprise peut espérer, mais sans divulguer de chiffres.

« L’essor du travail à distance, l’adoption du cloud, la fibre et la 5G ont créé un changement fondamental dans le paysage de la sécurité des réseaux, conduisant les entreprises à remplacer leur réseau sur site et leurs appareils de sécurité par un réseau d’entreprise sécurisé sur Internet », a déclaré Amit Bareket, cofondateur et PDG de Perimeter 81, dans un communiqué de l’entreprise.

« B Capital et d’autres investisseurs adhèrent à notre vision, qui consiste à offrir une sécurité holistique conçue spécialement pour une main-d’œuvre distribuée et tournée vers le cloud, et ils partagent notre conviction qu’un réseau d’entreprise sécurisé sur Internet transcende l’environnement de bureau traditionnel et constitue la voie de l’avenir », a ajouté Bareket.

Rashmi Gopinath, associé général chez B Capital, a déclaré que « comme la main-d’œuvre moderne a adopté le travail à distance ces dernières années, les préoccupations concernant la cybersécurité ont augmenté face à une menace majeure qui pèse dorénavant sur les entreprises et sur les organisations. L’offre à fort impact de Perimeter 81, ses performances indéniables et sa solution entièrement intégrée ont permis à environ 2 400 entreprises de sécuriser leurs réseaux ».

Gopinath a déclaré que Perimeter 81 offrait les meilleures plates-formes de leur catégorie pour le Zero Trust Network Access (ZTNA), un service qui assure un accès sécurisé et à distance aux applications et aux réseaux des entreprises, et le Security Service Edge (SSE), des services de sécurité réseau basés sur le cloud. B Capital, a-t-il dit, est impatient de « s’associer à l’équipe dans sa prochaine phase de croissance ».

Times of Israël !

Partager :