Partager :

Le gouvernement israélien avait promis une série de mesures visant à réduire le coût de la vie.

Un assouplissement longtemps attendu des contrôles des importations israéliennes, qui entrera en vigueur la semaine prochaine, devrait stimuler la concurrence et faire baisser les prix, a déclaré jeudi un responsable du gouvernement, cité par Reuters.

À partir du 1er juin, une liste de produits non alimentaires dont l’utilisation a déjà été autorisée dans d’autres pays développés ne nécessitera plus d’inspection distincte à l’arrivée en Israël par les autorités locales.

Des réformes similaires visant à réduire la paperasserie et les coûts pour les importations de cosmétiques et d’articles de droguerie sont attendues en 2023.

« Il s’agit d’un changement important et spectaculaire. Nous parlons de dizaines de milliers de produits tels que les jouets, les meubles, la céramique et les appareils électriques, a déclaré Ron Malka, directeur général du ministère israélien de l’Économie et de l’Industrie, en marge d’une conférence sur les importations.

« Nous allons voir beaucoup plus de produits et plus d’importateurs, ce qui va accroître la concurrence et donc faire baisser les prix », a-t-il ajouté.

Le gouvernement a promis une série de mesures visant à réduire le coût de la vie après son entrée en fonction en juin 2021.

Les données montrent que de nombreux produits importés sont acheminés en Israël par des importateurs uniques – une situation qui crée des monopoles effectifs et maintient les prix élevés.

Bien qu’il soit inférieur à celui de la plupart des pays occidentaux en raison de la stabilité des prix de l’énergie, le taux d’inflation en Israël s’élève à 4% et la Banque d’Israël a augmenté son taux d’intérêt de référence de 0,65 point au cours des deux derniers mois.

M. Malka a soutenu que l’Etat hébreu avait imposé ses propres normes d’importation plus strictes après sa fondation en 1948 pour protéger ses jeunes industries.

« Aujourd’hui, nous nous sentons plus matures et pouvons réduire les normes et les barrières », a-t-il souligné.

i24News.

Partager :