Partager :

IQM, le leader paneuropéen des ordinateurs quantiques, l’Université hébraïque de Jérusalem et l’Université Bar-Ilan, qui comptent parmi les meilleures universités du monde, viennent d’annoncer  une coopération en matière d’informatique quantique axée sur la recherche, l’échange de savoir-faire et le matériel quantique.

L’objectif de cette coopération est de fournir aux chercheurs de l’Université hébraïque de Jérusalem (dans le groupe dirigé par le professeur Nadav Katz au sein de son département de physique et du Quantum Information Science Center) et de l’Université Bar-Ilan (dans le groupe dirigé par le professeur Michael Stern, du département de physique) du matériel d’informatique quantique de qualité commerciale développé par IQM. Les chercheurs de ces groupes mèneront des expériences en utilisant le matériel de l’IQM et feront progresser le développement scientifique.

L’initiative prévoit également de tester la technologie des qubits d’IQM et de mener des expériences basées sur son matériel. Cette coopération à long terme se traduira par d’importantes percées scientifiques, plusieurs contributions universitaires et de nouvelles innovations de produits. Elle s’inscrit dans la stratégie choisie par IQM de fournir à ses clients et partenaires un accès direct aux composants matériels.

Juha Vartiainen, directeur de l’exploitation et cofondateur d’IQM, a déclaré à propos de cette annonce : « Nous sommes très heureux de travailler avec l’Université hébraïque de Jérusalem et l’Université Bar-Ilan et nous nous réjouissons de cette coopération scientifique et commerciale fructueuse et à long terme. Cette annonce s’inscrit parfaitement dans notre stratégie visant à fournir du matériel d’informatique quantique de qualité commerciale aux groupes de recherche mondiaux. »

« Cette coopération est également une étape importante pour notre coopération avec l’écosystème quantique de classe mondiale en Israël. À mesure que les ordinateurs quantiques se développent, le savoir-faire développé en Israël – par exemple, autour de l’apprentissage automatique et des logiciels quantiques – va devenir plus critique à l’avenir », a ajouté Juha.

À l’avenir, toutes les parties souhaitent également étendre la collaboration à la construction d’ordinateurs quantiques complets à des fins scientifiques et commerciales en Israël.

« Nous sommes ravis de cette nouvelle collaboration avec IQM et avons déjà mesuré plusieurs dispositifs IQM à haute cohérence dans notre laboratoire en Israël. Ce n’est que le début d’une collaboration productive et fructueuse », a déclaré le professeur Nadav Katz, directeur du Quantum Information Science Center du HUJI.

« Nous sommes fiers de participer à une étude qui place Israël et ses universités à l’avant-garde de l’effort mondial de développement des ordinateurs quantiques. La route est encore longue, mais je suis convaincu qu’à Bar-Ilan, avec nos partenaires de l’Université hébraïque, nous réussirons à obtenir des résultats révolutionnaires », a déclaré le professeur Michael Stern.

Source : AmmanNewsDaily & Israël Valley

Partager :