Partager :

Une startup israélienne qui a développé une technologie de refroidissement écologique utilisant les rayons du soleil comme catalyseur contre-intuitif mais efficace pour faire baisser les températures dans des structures telles que les bâtiments, les voitures et les conteneurs, a scellé un nouvel accord avec le géant automobile allemand Volkswagen pour tester son produit et développer conjointement un véhicule conceptuel.

SolCold, fondée en 2016 par Yaron Shenhav, qui en est le PDG, et Guy Ron, professeur de nanosciences à l’Institut de physique Racah de l’université hébraïque, a fait l’annonce de son partenariat avec Konnect, le « campus d’innovation » du groupe Volkswagen à Tel Aviv, mardi. Le hub d’innovation a été lancé en 2018 pour permettre aux start-ups locales d’accéder au groupe et à ses marques.

Shenhav a déclaré au Times of Israel lundi que SolCold travaille avec l’équipe de Konnect depuis 2019 pour poursuivre le développement et tester sa technologie – un matériau cool-by-sunlight – sur un site en plein air de 300 mètres carrés, près de ses bureaux à Ness Ziona.

« Nous avions deux voitures sur le site où nous faisions des recherches. Ils voulaient tester leur propre véhicule, et ont fait venir des représentants d’Allemagne et une Volkswagen Polo. Nous avons fait une démonstration qui a montré que notre technologie était capable de faire baisser les températures de 12 à 14 °C en recouvrant le toit et le tableau de bord », par rapport à un véhicule standard, a décrit Shenhav.

Il a ajouté que les pourparlers sont en cours pour que Volkwagen utilise le produit de SolCold comme « technologie phare qui sera intégrée aux nouveaux véhicules dans les années à venir. »

Times of Israel.

 

Partager :