Partager :

EN FRANCE. Les Echos : « Dans le programme de Marine Le Pen figure le fait d’accorder le statut de salariés aux chauffeurs et livreurs des plateformes de livraison. Un sujet sur lequel se penche déjà l’Europe mais qui n’est pas simple à mettre réellement en place.

Tout comme les trajets à bord de VTC, la livraison dans un temps court de courses et de repas est désormais entrée dans les moeurs. A tel point que Marine Le Pen fait des livreurs Deliveroo et Uber Eats un sujet politique. Elle souhaite accorder le statut de salariés aux chauffeurs et livreurs des plateformes numériques, « la situation actuelle créant une injustice sociale et économique pour les prestataires employés en détournant le statut d’autoentrepreneur », estime la présidente du Rassemblement national ».

EN ISRAËL. En Israël les politiques ne parlent pratiquement pas des conditions de travail des livreurs. Dans un pays où il est assez facile de trouver un job, les employés de Wolt semblent être assez heureux de leurs conditions d’emploi. Wolt compte environ 9000 coursiers.

Salaire Minimum. La société est dans l’obligation de payer au moins le salaire minimum a tout employé âgé de plus de 18 ans. En dessous de cet age il existe un salaire minimum progressif inférieur. Le salaire minimum a augmenté de plus de 110% entre 1997 et 2018 et de façon très significative au cours des 5 dernières années. Ceci afin de le porter aux alentour de 30 shekels/heure.

LE PLUS.

WOLT. Le géant de la livraison de nourriture Wolt est arrivé à Jérusalem fin 2021, envoyant ses livreurs et leurs sacs turquoises dans les rues sinueuses et sur les collines de la ville sainte.

Un stand de recrutement temporaire de la société basée à Helsinki était apparu sur le parking de la roseraie de Jérusalem. Des stocks de sacs, T-shirts, de bouteilles Wolt – et bien sûr des parkas Wolt, pour les hivers froids de Jérusalem – étaient distribués aux nouvelles recrues qui s’inscrivaient pour livrer.

Wolt est à Jérusalem, après s’être étendue à 23 villes en Israël depuis le début de ses activités en 2018 à Tel Aviv. Wolt a commencé ses opérations à Tel Aviv en travaillant avec 26 restaurants, et collabore aujourd’hui avec plus de 2 500 entreprises, dont des restaurants, des supérettes, des pharmacies, des supermarchés, des fleuristes, des librairies et d’autres magas

En Israël, Wolt dessert Ramat Gan, Givatayim, Herzliya, Netanya, Ramat HaSharon, Kfar Saba, Raanana, Hod HaSharon, Holon, Rishon LeZion et s’est récemment étendu à Ashdod, Pardes Hanna et Yavne. Le service de livraison compte 9 000 coursiers en Israël.

Partager :